Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Retraite Sportive de Paris.

LE SPORT C’EST LA SANTE, 10 réflexes en or pour la préserver

26 Avril 2013, 16:41pm

Publié par Retraite Sportive de Paris

1. Je signale à mon médecin toute douleur dans la poitrine ou tout essoufflement anormal survenant à l’effort.*

2. Je signale à mon médecin toute palpitation cardiaque survenant à l’effort ou juste après l’effort.*

3. Je signale à mon médecin tout malaise survenant à l’effort ou juste après l’effort.*

*Quels que soient mon âge, mes niveaux d’entraînement et de performance, ou les résultats d’un précédent bilan cardiologique

 4. Je respecte toujours un échauffement et une récupération de 10 mn lors de mes activités sportives.

5. Je bois 3 ou 4 gorgées d’eau toutes les 30 min d’exercice à l’entraînement comme en compétition.

6. J’évite les activités intenses par des températures extérieures endessous de 5°C ou audessus de +30°C et lors des pics de pollution.

7. Je ne fume pas, en tout cas jamais dans les 2 heures qui précédent ou qui suivent la pratique d’une activité sportive.

8. Je ne consomme jamais de substance dopante et j’évite l’automédication en général.

9. Je ne fais pas de sport intense si j’ai de la fièvre, ni dans les 8 jours qui suivent un épisode grippal (fièvre courbatures).

10. Je pratique un bilan médical avant de reprendre une activité sportive si j’ai plus de 35 ans pour les hommes et de 45 ans pour les femmes.

 « Le sport absolument, mais pas n’importe comment ». Recommandations édictées par le Club des Cardiologues du Sport.

Lire la suite

Antibiotiques et lésions tendineuses

27 Novembre 2012, 09:27am

Publié par Georges Touraille

"Les antibiotiques, c’est pas automatique". Et pourtant, en période hivernale surtout, le médecin peut être amené à les prescrire.

Certains antibiotiques sont très toxiques pour les tendons et sont incompatibles avec des exercices musculaires, même apparemment anodins car pouvant déclencher leur rupture, totale ou partielle. Et cela d’autant plus facilement que l’on est dans l’avancée en âge. Ce sont ceux du groupe des quinolones de 2ème génération.

Donc, si votre médecin vous prescrit des antibiotiques, pour quelque affection que ce soit, interrogez-le sur la nécessité de reposer vos tendons. Le tendon d’Achille, comme les tendons des épaules seront ainsi mis à l’abri d’une rupture.

A nos amis de la Retraite Sportive, je rappelle que pour protéger ses tendons, il faut échauffer les muscles avant de les solliciter, et qu’il faut se réhydrater très régulièrement.

Dr Georges Touraille

Lire la suite

Une grande journée de swin golf à Baillet-en-France - 29 septembre

1 Octobre 2011, 10:02am

Publié par Rodolphe Schmitt

balle1

A l'invitation du Club de la Retraite Sportive d'Enghien-les-Bains (CRSE) une quarantaine de pratiquants de swin golf du CRSE et de clubs FFRS proches (Franconville, Paris, ...) se sont retrouvés ce jeudi 29 septembre, sous un ciel estival, au Parc de l'Etang à Baillet-en-France pour une rencontre sportive et conviviale.Parcours Baillet

DSC00701

DSC00699

 

Et voici quelques photos de la remise des récompenses. 


 L1060616

DSC00713

 L1060619

L1060622

L1060625

 

Un grand bravo et un grand merci à nos amis du CRSE pour l'organisation de cette superbe journée de swin golf !

 

 

 

Lire la suite

La marche nordique

22 Novembre 2009, 17:45pm

Publié par Rodolphe Schmitt

La Marche Nordique est un sport complet, accessible à tous, qui allie la coordination épaules/ bras à l’aide de 2 bâtons spécifiques afin de propulser le corps en avant, avec l’alternance des membres inférieurs.

 

Sport-Santé qui se pratique sur une demi-journée.

 

Toute séance commence par un échauffement progressif (15 minutes), suivi de la Marche Nordique (1 h 30) avec les bâtons spécifiques non rétractables, et se termine par des exercices d’étirement de récupération (15 minutes).
 
Grâce à ces  exercices
La dépense énergétique et la résistance musculaire sont augmentées, l’activation cardio-vasculaire et l’oxygénation sont renforcées, un affinement de la silhouette est réalisé.
 
Lieux de rendez-vous

 

Deux rendez-vous alternatifs sont proposés pour les trajets dans le bois de Vincennes, selon calendrier trimestriel :

- métro Château de Vincennes, ou

- métro Porte Dorée.

Equipement : bâtons de marche nordique (non fournis), chaussures de randonnée à tige basse (obligatoire), petit sac à dos avec boisson, barres de céréales, polaire ou lunettes de soleil. 

 

Lire la suite

Noms pittoresques ou insolites de notre quartier

27 Avril 2009, 16:40pm

Publié par Rodolphe Schmitt

Les bureaux du CODERS 75 sont situés au 65 de la rue du Moulin des Prés. En contrebas de la Butte aux Cailles, à deux pas des tours du 13ème arrondissement et de la ville chinoise, le quartier a un petit air de banlieue avec son mélange d'immeubles d'habitations en brique, pierre de taille ou béton et de pavillons en pierre meulière.


Les noms des rues rappellent encore, pour celles qui n'ont pas été baptisées de patronymes d’hommes politiques, ecclésiastiques, militaires et autres personnalités pour la plupart aujourd’hui oubliées, le caractère champêtre d'autres temps. 
      
 Le quartier se situe sur le territoire de l'ancien village de Gentilly. La commune de Gentilly, séparée de la capitale par le mur des Fermiers Généraux, communiquait avec Paris par les  barrières d'Italie (place d'Italie), des Généraux (rue Corvisart), de la Glacière (rue de la Glacière) et de la Santé (rue de la Santé).
 
 Cet ancien village était un des plus séduisants des environs de Paris au temps de Louis XIV.
 
 La principale industrie de Gentilly était celle des tanneurs et des mégissiers installés sur les bords de la Bièvre où leurs fabriques alternaient avec des tavernes que fréquentaient les amoureux.

 Gentilly possédait aussi des prairies qui eurent une grande célébrité, à la fin du XVIIIe siècle, par leur incomparable richesse botanique et entomologique. Tournefort y fit d'intéressantes découvertes au cours de ses herborisations autour de Paris.

 La majeure partie de la commune de Gentilly comprise entre le mur des Fermiers Généraux et l'enceinte de Thiers a été longtemps un vaste marécage. La rue de Tolbiac, ouverte en 1863 le surplombait sur un remblai de près de 15 mètres de haut avant qu'il fût comblé à partir de 1887 pour devenir habitable.

  La rue Brillat-Savarin a été, jusqu'en 1894, une section de l'ancienne rue du Pot-au-Lait qui longeait la rive ouest de la Bièvre depuis la poterne des Peupliers jusqu'à notre rue Daviel.
 
 La rue de la Fontaine à Mulard (le mulard est un hybride du canard commun et du canard musqué) provient d'un sentier devant son nom à celui d'une petite source qui donnait de l'eau potable au quartier et qui alimentait la Bièvre; elle était située à l'extrémité sud de cette rue sur un coteau dominant la rivière.
 
La rue de la Glacière est l'ancien chemin de Gentilly existant déjà en 1636 et conduisant de Paris à Gentilly. L'avenue d'Italie, ancienne voie romaine de Lutèce à Lyon et à Rome, s'est appelée la route de Fontainebleau jusqu'en 1867.
 
 La rue du Moulin de la Pointe est un ancien chemin figurant sur les plans de 1730 : il doit son nom au moulin édifié à la pointe que ce chemin formait avec la route de Fontainebleau (avenue d'Italie).

La rue du Moulin dès Prés longe, au sud de la rue de Tolbiac, le côté oriental du bras droit de la Bièvre. Elle doit son nom à un des nombreux moulins situés dans les prairies arrosées par la Bièvre. Elle se prolongeait jadis jusqu'à la rue de la Fontaine à Mulard. Elle coupe le passage du Moulin des Prés, ancienne impasse Désirée, puis traverse la place Paul-Verlaine, autrefois place du Puits-Artésien.

    La rue du Moulinet tire son nom d'un petit moulin situé à l'angle de cette rue et de la route de Fontainebleau. 

 La Butte-aux-Cailles n'a commencé d'être habitée que vers 1850, et ce fut par de pauvres gens, chiffonniers pour la plupart expropriés de la Cité Doré. Ce n'était auparavant qu'une région presque déserte, couverte de vignes et de quelques moulins. On y chassait volontiers les oiseaux - pas seulement les cailles qui y étaient nombreuses - et dans les guinguettes on allait boire le vin clairet de Bagneux.

       Le quartier ne fut rattaché à Paris qu'en 1860. Pour le découvrir, il suffit de partir de la place d'Italie et de prendre la rue Bobillot pour atteindre l'étonnant labyrinthe des ruelles qui s'attachent au flanc de la Butte.


 Afin d'augmenter le débit (parfois minime) de la Bièvre, François Arago fit creuser, de 1866 à 1872, un puits artésien, rue Bobillot, au nord de la place Paul-Verlaine. Ce puits débita une eau à la température de 28°, légèrement sulfureuse et d'un débit de 6.000.000 de litres en 24 heures. On l'utilise depuis 1924 pour une piscine municipale.

Texte d'après Jacques Hillairet, Connaissance du Vieux Paris, 1969 et Rochegude / Clébert, Promenades dans les rues (Rive gauche I), 1958

Lire la suite

<< < 10 20 30 40 41 42 43 44